1000,  Au fil des jours

A Valérie Pion

Oujamaiti, Valérie Pion, je suis venu au même concert que toi. Non, je ne te connaissais pas avant.
Oui, tous les deux nous apprécions le même chanteur. Il s’appelle Yves Jamait, et comme toi, ça fait plusieurs fois que je me déplace pour l’applaudir, je t’ai entendu le rappeler à ton mari au début du concert.
Oui, Madame Pion, je sais que tu connais ses chansons par cœur, de la première du premier album à la douzième du sixième. Tu es une grande fan, une fidèle de la première heure. Ton mari a la même casquette que le chanteur d’ailleurs, c’est tout dire.
Mais il y a une chose qui a dû t’échapper Valérie. Et qui ne m’a pas échappée à moi. C’est que c’est lui que je suis venu écouter. C’est pour l’écouter chanter, lui, que j’ai payé vingt euros.
Pas pour t’écouter toi.
Et pendant tout le concert, tu as chanté, bien plus fort que lui, légèrement en décalage d’une seconde, histoire de lui montrer que tu connais bien les paroles.
Tu m’as hurlé dans les oreilles.
Et moi, ça m’a gonflé !
Grave !

1000 caractères pour Valérie Pion

© Amor-Fati 18 mars 2016 Tous droits réservés. Contact : amor-fati@amor-fati.fr

Un commentaire

  • Jean

    J’ai deja vecu la meme chose pour d’autres artistes , c’etait insupportable !!! Et le pire c’est qu’on m’a dit que j’avais qu’a changer de place si j’etais pas content mdr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *