1000,  Au fil des jours

C’est bien son jour !

8marsIl entra dans la cuisine en grognant.
– Non mais t’as vu l’heure ? Qu’est-ce que tu fous depuis que t’es rentrée ?
Virginie baissa la tête vers la casserole fumante.
– J’ai baigné Marina, j’ai fait la lecture avec Baptiste, j’ai vidé le lave-vaisselle, j’ai refait les lits et j’ai étendu une machine. Allez, les enfants, asseyez-vous, on mange !
Il jeta un coup d’œil à la gazinière.
– Encore des pâtes ? Décidément, t’as pas d’imagination. J’ai vraiment pas épousé un cordon bleu !
– J’avais pas le temps, j’ai fait au mieux.
– Au mieux ? Qu’est-ce que ça aurait été si tu avais fait au pire ?
Elle renifla dans sa manche.
– Allez, bébé, fais pas cette tête, c’est pour rire. Tu sais bien que je t’aime.
Elle noua les serviettes des enfants, égoutta les pâtes, posa la casserole sur la table. Il se servit et commença à manger.
Sans attendre.
– Et voilà, pas assez salé, comme d’habitude ! Tu le fais exprès ?
Elle jeta un coup d’œil au calendrier accroché au mur.
On était bien le 8 Mars.
La journée de l’infâme.

1000 caractères.

© Amor-Fati 8 mars 2016 Tous droits réservés. Contact : amor-fati@amor-fati.fr

5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *