Atelier d'écriture,  Poème

Parapluie noir et mouchoir blanc

Lundi. Bricabook.
Comme chaque semaine, merci à Leiloona de nous proposer une image pour faire fonctionner nos neurones.
Sur cette page, vous trouverez les textes et les liens des autres participants.
Voici ma participation (pas très gaie, je l’avoue…)

bricabook

Parapluie noir et mouchoir blanc
Passe la vie, passent les ans.
Le dos vouté par les années
Il faut marcher sans s’arrêter.
La mort attrape les immobiles
Les plus chétifs, les plus fragiles
Alors qu’importe le pourquoi
Il faut marcher droit devant soi.

Parapluie noir et mouchoir blanc
Passe la vie, passent les ans.
Tu as vécu ta vie entière
A travailler, à être mère.
Ton mari mort l’année passée
Tes deux fils t’ont abandonnée
Te voilà seule à petits pas
A avancer vers ton trépas.

Parapluie noir et mouchoir blanc
Passe la vie, passent les ans.
Lorsque la mort t’emportera
Petit fourmi, qui pleurera ?
Que l’on soit riche ou sans le sou
La grande faucheuse emporte tout
Parapluie noir et mouchoir blanc
Passe la vie, passent les ans.

© Amor-Fati 22 février 2016 Tous droits réservés. Contact : amor-fati@amor-fati.fr

9 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *